L’importance de réautoriser et de financer la loi sur l’initiative quantique

Un rapport récent publié par le Center for Data Innovation souligne la nécessité urgente de réautoriser et de financer le Quantum Initiative Act de 2018. Le rapport prévient que sans ces mesures, les États-Unis risquent de prendre du retard dans la course mondiale à la suprématie quantique.

L’Union européenne a déjà investi 1 milliard d’euros dans son programme phare sur les technologies quantiques, tandis que le Royaume-Uni dispose de son propre programme national sur les technologies quantiques. D’autres pays font des progrès significatifs dans la recherche quantique, et les États-Unis ne peuvent pas se permettre d’être à la traîne.

Le rapport propose 10 recommandations au Congrès, notamment l’allocation d’au moins 525 millions de dollars par an à la recherche quantique, la collaboration avec les pays alliés sur des projets quantiques « moonshot » et l’investissement dans l’éducation pour développer une main-d’œuvre quantique qualifiée.

L’informatique quantique est un domaine complexe et hautement théorique qui a le potentiel de révolutionner la technologie. Il reste largement hors de portée pour une utilisation pratique, mais la course pour exploiter sa puissance s’intensifie. Les prouesses technologiques de la Silicon Valley donnent un avantage aux États-Unis, mais on craint que d’autres pays, notamment la Chine, ne contestent la domination américaine.

Le financement de la recherche quantique est crucial pour la collaboration interdisciplinaire et le développement des infrastructures nécessaires. Le rapport souligne la nécessité d’un meilleur accès aux installations quantiques et d’un soutien accru aux chercheurs aux États-Unis. D’autres pays, notamment européens, disposent actuellement de ressources plus importantes dans ces domaines.

A lire  Les États-Unis constatent une augmentation des installations de robots, alimentée par l'industrie automobile

Malgré les premiers stades du développement quantique, on reste optimiste quant à ses applications commerciales. Le rapport soutient que la politique américaine devrait se concentrer sur le soutien aux applications quantiques à court terme, à l’instar de pays comme le Royaume-Uni et le Canada. L’investissement du secteur privé est essentiel pour stimuler l’innovation et créer un cycle de progrès continu.

En conclusion, la réautorisation et le financement du Quantum Initiative Act sont essentiels pour maintenir le leadership américain dans la recherche et la technologie quantiques. En investissant dans ce domaine, les États-Unis peuvent rester à l’avant-garde des avancées scientifiques et technologiques, garantissant ainsi une sécurité nationale et économique continue.

Sources:
– Rapport du Centre pour l’innovation des données
– Bureau national de coordination quantique et Comité consultatif national de l’Initiative quantique
– Programme phare des technologies quantiques de l’Union européenne
– Programme national de technologies quantiques du Royaume-Uni