TENDANCE : La EDTECH

7 décembre 2017

D’après une étude de Dell et de l’institut pour le futur, 85% des métiers de 2030 n’existent pas encore. De nouvelles méthodes d’apprentissage émergent, afin que chacun dispose d’outils pour se former tout au long de sa vie. Quelles nouvelles méthodes et technologies pour apprendre à tout âge ? Quelles entreprises sur ce marché ?

EDTECH – pour educationnal technology – est un terme qui regroupe toutes les entreprises qui proposent de changer nos modes d’apprentissage et de transmission de connaissances grâce aux nouvelles technologies et à l’essor du travail collaboratif. L’utilisation d’internet et des applications smartphone permet entre autres de proposer des contenus à la demande et personnalisés, adaptés aux besoins et capacités de chacun.

Les champs concernés

Ces entreprises s’adressent aussi bien aux enfants durant leur cursus scolaire qu’aux adultes dans leur vie active. D’après une étude de Deloitte Digital en collaboration avec la Caisse des dépôts, les services proposés concernent :

  • 36% le développement de compétences liées au digital
  • 33% le développement de compétences techniques et professionnelles spécialisées
  • 37% les outils de gestion pour l’éducation et la formation

La classe inversée

La classe inversée est une approche pédagogique qui séduit de plus en plus d’enseignants. Elle consiste à inverser les activités d’apprentissage réalisées à l’école et celles réalisées à la maison. Cela implique que l’élève étudie les cours chez lui grâce à des contenus spécifiques et ludiques. Lorsqu’il arrive à l’école, il consacre son temps à effectuer des exercices d’applications. Le professeur a davantage de temps pour accorder une aide personnalisée et répondre aux différentes questions.
L’objectif est d’augmenter la motivation des élèves en les rendant plus actifs, afin qu’ils acquièrent davantage de connaissances et obtiennent de meilleurs résultats.

En chiffres

  • La croissance attendue est de 20% pour les prochaines années. Le marché devrait atteindre 120 milliards de dollars en 2022
  • En France, on compte environ 250 entreprises sur ce marché, soit 47% de plus qu’il y a 3 ans
  • Le marché de la formation représente en France 13,55 milliards d’euros de chiffre d’affaires, pour 62 000 organismes de formation
  • Un fonds d’investissement dédié au secteur, Educapital a été lancé en octobre 2017
  • Chaque pays disposant de ses propres spécifiques dans l’éducation, il y a très peu d’entreprises s’attaquant à des marchés étrangers (ou provenant de marchés étrangers).

Focus sur... l'adaptative learning, ou apprentissage adaptatif

Il s’agit d’une solution interactive d’apprentissage, en ligne, adaptée aux spécificités de chacun. Elle mêle intelligence artificielle, sciences cognitives et big data afin d’adapter en temps réel les contenus présentés à l’apprenant. Grâce aux algorithmes, les contenus varient donc en fonction des réponses apportées, des questions posées mais aussi du temps passé. Pour acquérir une même connaissance, chacun suivra donc un chemin différent, à un rythme différent. L’apprentissage adaptatif est idéal pour former des individus qui n’ont pas les mêmes besoins, ni les mêmes niveaux de compétence.

Les avantages

 Gain de temps par rapport à l’apprentissage traditionnel
° Meilleurs résultats
° Suivi de son évolution
° Diminution de l’ennui durant la formation
° Motivation plus importante et désir d’apprendre et de progresser

Les entreprises

entreprises apprentissage adaptatif
  • Woonoz : Propose de créer des formations sur-mesure répondant aux problématiques de ses clients (excellence commerciale, transformation digitale, etc.)
  • Domoscio : Adapte la technologie à des contenus existants et conseille l’apprenant sur les meilleurs moments pour optimiser sa mémorisation.
  • Cogiflex : Abonnements. Contenus basés sur les programmes de l’éducation nationale pour les enfants et sur des compétences précises pour les adultes.
  • Lalilo : Assistant pédagogique en ligne pour les écoles. Permet un apprentissage personnalisé avec un suivi des résultats de chaque élève.
  • Henoïda : Calcule le meilleur moment pour réviser et propose des techniques de mémorisation adaptées à chacun.
  • Educlever : Edite différentes solutions de e-learning avec personnalisation des activités et suivi des résultats.

Les domaines d'application

Outils scolaires

Sqool est une entreprise proposant une tablette, des ressources pédagogiques et un cloud sécurisé pour rendre l’apprentissage dans les écoles plus interactif. L’enseignant dispose d’outils permettant de suivre l’avancée de chaque élève. LeLivreScolaire et Tabuléo éditent des manuels scolaires numériques.
Pour faciliter les relations entre les parents et les enseignants, de nouveaux dispositifs ont vu le jour comme le livret scolaire Edumoov, ou celui de Beneylu. Chaque classe dispose d’un espace en ligne où les enseignants postent les activités de la classe, laissent des messages pour les parents, où les enfants peuvent travailler ensemble, etc. Sur le même principe, l’application Klassroom fonctionne comme un groupe privé de réseau social.

Apprentissage à domicile

Pour aider les élèves à apprendre en dehors des cours, plusieurs applications et sites internet existent comme Kartable ou Nomad education. Elles reprennent les contenus des programmes
officiels et proposent des exercices. De nombreuses solutions se sont développées pour faciliter l’apprentissage des langues : Huh School qui utilise un robot, Speaken ou Ayni qui mettent en relation avec des natifs du pays, Albert Learning qui propose des chats avec des professeurs, …

Orientation

L’application MyFuture aide les jeunes à trouver des stages pour mieux s’orienter, tandis que le chatbot Orienta répond aux questions des élèves. Impala utilise quant à lui l’intelligence artificielle pour orienter les jeunes : après plusieurs questions, un parcours est proposé. Une carte des métiers existants est également présentée. Il est possible de les visualiser et de voir les ressemblances entre chaque. Bloom’r aide à trouver sa voie grâce à des exercices personnalisés et des conseils de professionnels épanouis.

Outils pour les professeurs

Edumedia et Pythagora mettent leurs vidéos à disposition des professeurs. La plateforme Yourlecturer permet aux établissements de l’enseignement supérieur de recruter facilement et rapidement des intervenants compétents. Des outils existent pour faciliter la correction des copies, comme Neoptec : une intelligence artificielle peut par exemple corriger automatiquement des QCM, ou numériser et anonymiser les copies pour une correction plus juste, etc. D’autres outils existent comme Authôt, qui retranscrit automatiquement les paroles en sous-titres (création de vidéos par exemple).

Formation professionnelle

De nombreux cours en ligne – appelés MOOCs pour Massive Open Online Course – sont accessibles sur internet pour se former tout au long de sa vie. Parmi les plateformes proposant ce type de contenu on peut citer Unow, Coorpacademy, Kokoroe pour les nouvelles tendances, Akademyk pour les thématique RH.
Des entreprises facilitent la création de contenu de formation comme 360Learning qui fournit une plateforme de digital learning, Solunea, ou Rise Up qui propose des plateformes de formation en marque blanche. Tocosk crée des formations par la pratique avec de nombreux exercices. Enfin, Formaeva évalue l’efficacité des formations suivies.

Gamification

Jouer pour apprendre facilite la compréhension et la mémorisation. Pour les professionnels, Sparted et Serious Factory entre autres créent des jeux – des serious games – pour les salariés, WeAreLearning transforme le contenu e-learning existant par des jeux.
Pour les enfants, des applications voient le jour également comme Peetch qui permet de créer des histoires de façon collaborative, Navadra qui est un jeu vidéo dans lequel il faut
répondre à des questions mathématiques pour avancer, ou encore Edoki Academy qui propose des jeux vidéos éducatifs.

Vue d'ensemble

Cliquez ici pour visualiser l’ensemble des domaines explorés par les start-up Edtech en France.

Les limites

Délais : En France, les délais de décisions des institutions peuvent être longs et sont parfois un obstacle pour les jeunes entreprises qui se créent et proposent leurs produits et services sur ce marché.

Acceptation : L’intégration et l’utilisation des nouvelles technologies à l’école doivent être acceptées par les parents d’élèves.

Découvrez également :