Etude de marché de la distribution en vrac

ETAT DES LIEUX DU MARCHÉ DU VRAC EN FRANCE

Le marché de la distribution en vrac vise à limiter les déchets en supprimant les emballages. Les clients utilisent des contenants réutilisables pour acheter et emporter les produits.

Les Français et la réduction des déchets grâce au vrac

Le Zéro Déchet est une tendance qui connaît un développement important en France. La protection de l’environnement est un sujet qui concerne de plus en plus d’individus. La pollution de l’environnement par les plastiques est un sujet très médiatisé, et pour les Français, il est de plus en plus aisé d’agir au quotidien en limitant sa consommation de produits suremballés avec des plastiques.

Les consommateurs aujourd’hui sont prêt à adopter ce mode de distribution puisque d’après une étude du cabinet Nielsen, 37% des consommateurs ont déclaré acheter des produits en vrac au-delà des fruits et légumes frais. Cette proportion est plus importante chez les moins de 35 ans.

Le prix peut également représenter un argument intéressant puisque selon 60 millions de consommateurs, un produit en vrac coûte 5 à 30% moins cher qu’un produit emballé à qualité comparable.

Le marché de la distribution de produits en vrac

Avant 2014, aucun magasin ne proposait ce type de distribution. Aujourd’hui, Réseau Vrac estime qu’il existe plus de 160 épiceries vrac spécialisées et qu’environ 80% des magasins bio sont équipés d’un rayon spécifique. Les grandes surfaces développent également ce type de rayon dans leurs enseignes, mais les contraintes liées à ce type de distribution sont encore importantes pour elles. 

En 2018, la distribution de produits en vrac, hors produits frais, a représenté 850 millions d’euros. C’est encore un marché de niche puisqu’il représente 3% du marché des produits de grande consommation, mais il pourrait peser 3 milliards d’euros en 2022.

L'avenir de la distribution de produits en vrac

Quelques obstacles doivent encore être levés pour convaincre tous les Français et développer la distribution de produits en vrac. En effet l’hygiène des produits et leur traçabilité (ingrédients, dates de péremption, etc.) peuvent générer des craintes dans l’esprit des consommateurs. Certains produits ayant des AOP ne peuvent ainsi en Europe pas être vendus en vrac pour garantir l’origine du produit.

Aujourd’hui, de nouveaux concepts font leur apparition pour mieux s’adapter aux habitudes de consommation des Français et ainsi élargir la cible des clients de ce type de consommation. On trouve par exemple des drives ne proposant que des produits préparés en vrac, dans des bocaux et autres contenants selon les quantités demandées.

Le marché de la distribution des produits en vrac est riche en opportunités : à la fois pour les commerçants souhaitant développer une activité dédiée mais aussi pour les producteurs souhaitant adapter le conditionnement de leurs produits.

Ce marché comporte encore des problématiques à résoudre pour les fabricants d’équipements et de machines. Des solutions peuvent encore être proposées pour faciliter la bonne distribution des produits dans des conditions d’hygiène irréprochables.

 

 

 

LES POINTS CLÉS DE L’ÉTUDE DE MARCHÉ
  • Les chiffres du marché
  • Les tendances qui portent le marché
  • Les acteurs innovants sur le marché
  • Les typologies de segments clients, leurs attentes et critères de choix
  • Les business models innovants

490 € HT

Livraison sous 5 jours

ACHETER
Le marché du vrac

Etude de marché de la distribution en vrac

490 € HT

Livraison sous 5 jours

ACHETER

Livres pour apprendre à faire une étude de marché :