Quels secteurs seront touchés par le changement climatique ?

Quels secteurs seront touchés par le changement climatique ?

Le rapport du GIEC publié en 2018 prévoit une augmentation des températures comprises entre 1,5 et 3,5°C d’ici 2 100 dans le monde. Ce réchauffement va avoir des conséquences multiples sur les habitants mais aussi sur l’économie mondiale.

Quels sont les secteurs qui vont être directement impactés par le réchauffement climatique ? 

Les conséquences attendues du changement climatique sur notre environnement

Le rapport du GIEC fait état de plusieurs conséquences liées au changement climatique :

  • Augmentation des températures et écarts plus importants. La température intérieure devra être régulée.
  • Montée des eaux : le niveau de la mer et des océans pourrait augmenter de 55 cm d’ici 2100 dans le monde et aura des répercussions importantes comme une accélération de l’érosion des côtes, le déplacement des populations, l’infiltration d’eau salée dans les nappes phréatiques…
  • Modification des écosystèmes : baisse du rendement des sols, diminution du nombre d’insectes pollinisateurs, pénurie d’aliments et disparition d’espèces animales et végétales
  • Apparition de phénomènes climatiques extrêmes : 90% des catastrophes majeures entre 1998 et 2017 sont liées aux changements climatiques (inondations, tempêtes, etc.). Le coût des catastrophes entre 1998 et 2017 a augmenté de 251% par rapport à la période 1978-1997.
  • Acidification des océans et stress hydrique : conséquences sur l’écosystème marin et baisse du niveau dans les cours d’eau intérieurs
  • Baisse de la qualité de l’air : augmentation de la présence de polluants et de pollens dans l’air, plus d’allergies.

Les conséquences du changement climatique sur l’économie

Les conséquences du changement climatique sur l’environnement vont impacter directement plusieurs secteurs d’entreprises.

  • Tourisme

L’érosion des zones côtières va fortement toucher le tourisme balnéaire. Les zones touristiques seront amenées à évoluer dans les années à venir : modification des territoires touristiques et développement de nouvelles infrastructures pour s’adapter (structures flottantes, etc.)
De même, l’augmentation des températures peut réduire la quantité de neige disponible dans les stations de ski. Elles devront adapter leurs activités ou intégrer des solutions pour maintenir un niveau de neige suffisant. 

  • Industrie agroalimentaire

Ces entreprises vont devoir investir dans des solutions plus performantes pour maintenir la chaîne du froid et réguler les températures des entrepôts et ateliers afin de proposer des produits de qualité.

  • L’IT (Technologies de l’information)

Les nouvelles technologies et l’informatique utilisent une quantité importante de données qui sont stockées dans des data-centers. Ces endroits ont besoin d’être refroidis pour fournir des performances optimales. De nouvelles solutions se développent pour les refroidir en limitant l’influence sur l’environnement et la consommation d’énergie.

  • L’énergie

La production d’énergie à partie de ressources fossiles (62,8% de la production en France) participe au réchauffement climatique via l’émission de gaz à effet de serre. La production d’énergie via des énergies renouvelables va se développer et être encouragée par les pouvoirs publics en France. Les entreprises du secteur doivent également se préparer à une évolution du marché : développement de l’autoconsommation collective, des dispositifs de stockage de l’énergie, etc.

Avec le réchauffement climatique, la température de l’eau pourrait augmenter, et le débit de certains cours d’eau diminuer. Cela impactera fortement les centrales nucléaires et les hydroliennes qui verront leur production ralentie. A noter que la production d’énergie nucléaire et la production hydroélectrique représentent plus de 80% de la production d’énergie en France.

  • Agriculture

Les agriculteurs vont être impactés par les événements climatiques extrêmes. Ils seront amenés à repenser les plantes cultivées en fonction des caractéristiques de leur terre pour pallier une baisse du rendement des sols, et devront s’adapter à une diminution du nombre d’insectes pollinisateurs. L’irrigation pourra également devenir compliquée si le débit des cours d’eau diminue.

La culture hors-sol et l’élevage d’insectes pourraient fortement se développer pour répondre en partie à ces problématiques.

Les viticulteurs et les éleveurs d’animaux vont également être touchés : augmentation du degré d’alcool dans les vins, nécessité de réguler la température des bâtiments intérieurs accueillant des animaux.

  • Assurances

Les coûts liés aux phénomènes climatiques extrêmes vont augmenter dans les années à venir. Les assureurs vont devoir couvrir leurs risques et les pertes d’exploitations des entreprises face à des événements imprévisibles et brutaux.

  • Les industries consommatrices d’eau

L’eau est largement utilisée dans les industries pour refroidir, pour nettoyer ou comme partie intégrante du process. En 2015, la consommation industrielle d’eau représentait 20% de la consommation mondiale. Dans un contexte où l’eau douce pourrait manquer, elles devront intégrer de nouveaux équipements pour mieux gérer l’eau, l’économiser ou produire de l’eau douce à partir d’eau salée.

  • BTP

Les entreprises du BTP doivent adapter les logements et les infrastructures à l’augmentation des températures avec par exemple une meilleure isolation ou la création de façades et toits végétalisés pour limiter les îlots de chaleur dans les villes…

Quelles solutions ou opportunités liées au changement climatique ?

Pour limiter les effets et le coût du changement climatique sur la société, mais aussi pour faciliter l’adaptation des entreprises et des individus, plusieurs actions peuvent dès aujourd’hui être mises en place.

  • Limiter le réchauffement climatique en développant l’usage de solutions naturelles et écologiques

Pour limiter les conséquences liées au changement climatique, la meilleure solution est de développer de nouvelles habitudes et pratiques permettant à chacun de réduire son empreinte sur l’environnement (agroforesterie, diminution de la consommation d’énergie, recyclage des déchets, etc.)

  • S’adapter aux conséquences grâce à la création de nouvelles activités

Malgré un confinement du réchauffement climatique, certains phénomènes finiront par se produire. Les entreprises peuvent dès aujourd’hui se préparer et développer ou acquérir de nouveaux produits ou services adaptés à l’évolution future de la société et des conditions climatiques. Pour les entreprises qui fourniront des produits et services adaptés, le changement climatique pourra représenter une opportunité de développement. 

Le changement climatique va impacter différents territoires et secteurs d’entreprises. Il engendre de nombreuses questions sur la stratégie à mener. Pour se préparer aux conséquences du changement climatique, au-delà des actions à mener pour le limiter, faut-il s’adapter par exemple en acceptant une modification des zones habitables due à la montée des eaux, ou bien faut-il lutter, en construisant davantage de digue, en renforçant les côtes, etc. ?

Si vous souhaitez développer de nouveaux produits ou services, adaptés à votre secteur d'activité,
en lien avec le changement climatique, contactez-nous au 02 41 20 28 89. 

PARTAGEZ L'ARTICLE

SUIVRE IMBRIKATION


Découvrez également :

Le biomimétisme
La Plastronique
X