Quelles données disponibles en interne dans mon entreprise ?

Toutes les entreprises disposent aujourd’hui d’une importante quantité et variété de données. Leur utilisation et valorisation apporte un avantage concurrentiel important. Pour réussir la mise en œuvre d’une stratégie data, il est essentiel au préalable d’identifier les données disponibles au sein de son entreprise.

Les types de données disponibles en interne

D’après IBM, 80% des données existantes dans le monde se trouvent à l’intérieur des entreprises. Toutes les entreprises collectent des données au quotidien pour assurer leur bon fonctionnement.

On en distingue deux principaux types :

  • Les données structurées, organisées dans des tableurs ou des bases de données, destinées à être traitées par des machines et souvent déjà exploitées.
  • Les données non structurées, qui n’ont pas de format défini. Ce sont celles que vos collaborateurs lisent, comprennent et produisent, via des documents textes, ou multimédias. Elles contiennent diverses informations : dates, nombres, faits, etc. Elles sont donc plus difficiles à collecter et à analyser. Pourtant ce sont les données les plus présentes dans votre entreprise.

Où trouver des données disponibles dans votre entreprise ?

Au sein de votre entreprise, la donnée est générée à tous les niveaux, dans tous les services. En fonction des objectifs recherchés, il faut aller chercher les données pertinentes, les catégoriser et en vérifier la qualité. Quelques exemples de données internes en entreprise :

  • Les données commerciales

Votre entreprise vend des produits ou des services. Elle récolte de ce fait des informations précieuses sur ses clients, sur leurs besoins et sur le nombre de produits vendus, leurs caractéristiques, etc. Elle dispose également de données sur des prospects ou des clients potentiels, leurs caractéristiques, par quel canal y accéder, les réseaux auxquels adhèrent leurs dirigeants, etc.

  • Les données produits et services commercialisés

Chaque produit ou service vendu est défini par une description technique ou fonctionnelle, des photos, des plans... Des éléments multimédias y sont potentiellement attachés ; des informations sur sa conception, sa production ; des chiffres de ventes, etc. Ces éléments sont parfois présents dans différents services.

  • Les données comptables / financières / juridiques

Ces données sont issues des factures de vos fournisseurs, des différentes charges, et du bilan comptable en général.

  • Les données de vos ressources humaines

Votre entreprise identifie pour chaque salarié ou intérimaire, ses compétences, ses formations, son niveau de rémunération, les formations suivies et demandées, les jours de congés demandés et pris, les arrêts maladies, etc.

  • Les données de production

Celles-ci regroupent l’ensemble des informations remontées par vos opérateurs, qui sont enregistrées par vos machines-outils ou récoltées par des capteurs installés sur la chaîne de production.  

Si votre entreprise a un département dédié à l’innovation, elle collecte et génère également des informations sur des nouvelles technologies, des tests effectuées…

  • Les données logistiques / de stockage

Votre entreprise doit gérer des stocks de matières premières, de produits intermédiaires et de produits finis, à des endroits et conditions différentes, ce qui génère d’autres données.

En rassemblant les données de vos différents services et en les croisant avec des données externes, il est possible d’accroître leur valeur ajoutée, ce qui vous permet de faire la différence sur votre marché.

Pour valoriser vos données, il faut ensuite les exploiter dans des applications dédiées. Découvrez des cas d’usages concrets de la data en entreprise.

Merci de partager nos contenus :


Découvrez également :