Panorama des alternatives végétales aux produits d'origine animale - vegan

Panorama des alternatives végétales aux produits d'origine animale - vegan

On constate une hausse du nombre de produits se présentant comme des alternatives aux produits issus des animaux. Ils sont adaptés aux personnes ayant adopté un mode de vie vegan, mais ils s’adressent à une cible bien plus large de consommateurs soucieux de leur impact sur l’environnement, ou ayant des intolérances (allergies, etc.).

Les secteurs du marché des alternatives végétales

  • Des produits qui imitent des aliments d’origine animale. Ils sont composés de végétaux, préparés pour avoir des propriétés gustatives et esthétiques proches des produits qu’ils visent à remplacer. Ils peuvent être à base de soja (tofu, tempeh, protéine de soja texturée), d’algues, de végétaux divers, de céréales (seitan, gluten de blé, etc.)… Il peut s’agir de produits « classiques » ou de préparations aromatisées, déjà cuisinées comme des burgers. On trouve principalement :

    • Des substituts de viande (ou succédané de viande, viande d’imitation) et de poisson
    • Des alternatives aux produits laitiers (faux fromages ou vromages, laits végétaux, yaourts, crèmes glacées, etc.)
    • Des produits divers à cuisiner (faux œufs, gâteaux, fausse mayonnaise, etc.)

Ces produits sont adaptés aux vegans et leur similitude avec les produits d’origine animale plaisent aux flexitariens et aux végétariens.

  • Des produits dont la composition a été modifiée pour supprimer les composants d’origine animale. C’est le cas particulièrement des gâteaux et biscuits, ou encore des cosmétiques et des vêtements. Cela pousse à la création de nouvelles recettes et matières notamment avec le cuir issu de végétaux.
  • Des produits fabriqués en laboratoire à partir de cellules animales. Pour réduire l’impact de l’agriculture sur la planète tout en permettant à un nombre toujours plus important d’individus de consommer de la viande ou d’autres produits d’origine animale, des entreprises ont entamé la fabrication de ces produits en laboratoire. Appelés Cell-based Food, ils ne sont pas adaptés au mode de vie vegan puisqu’ils sont produits à partir de cellules animales.

Panorama des alternatives végétales en France

Ne sont pas inclus dans ce panorama les produits d’entretien pour la maison « vegan » ainsi que la nourriture et accessoires pour animaux de compagnie.

Le marché

Aujourd’hui en France, on compte environ 0,5% de vegans, soit 340 000 personnes. Si cette proportion est relativement faible, les alternatives aux produits d’origine animale sont également consommés par les végétariens (2% de la population) et les flexitariens qui sont prêts à baisser leur consommation de viande de façon occasionnelle (33% de la population).

Le chiffre d’affaires des ventes de produits végétariens et vegans dans les grandes et moyennes surfaces en France a augmenté en 2018 de 24% pour atteindre 380 millions d’euros.

D’après le cabinet Zion Market Research, le marché de la viande produite à partir de végétaux (plant based meat) était estimé à 11,92 milliards de dollars en 2018. Il pourrait atteindre 21,23 milliards d’ici 2025 (soit 8,6% de taux de croissance annuelle entre 2019 et 2025).

La banque britatnnique Barclays table quant à elle sur un marché mondial des alternatives à la viande de plus de 100 milliards de dollars d’ici 10 ans, ce qui pourrait représenter 10% du marché mondial de la viande.

Cliquez ici pour télécharger le panorama au format PDF

Liste gratuite des entreprises sur le marché des alternatives végétales

Téléchargez gratuitement la liste des entreprises présentes sur le marché français des alternatives végétales triées par secteurs.

PARTAGEZ L'ARTICLE

SUIVRE IMBRIKATION


Découvrez également :

X