Comment mettre en place une stratégie Data et devenir Data Driven ?

On entend de plus en plus parler d’entreprises data driven. Il s’agit des entreprises qui appuient leur évolution et la prise de décisions stratégiques sur l’analyse de données. Ces données doivent être exploitables par tous dans l’entreprise, sans formation spécifique.

Aujourd’hui la quantité de données disponibles dans les entreprises augmente considérablement. D’après le cabinet IDC, le volume de données créé en 2020 sera dix fois supérieur à celui qu’il était en 2013. L’organisation et la valorisation de ces données dans les entreprises apportent des avantages concurrentiels importants.  

Quelle méthodologie pour réussir la mise en oeuvre de votre stratégie data ?

  • Inclure toutes les directions de votre entreprise

Une stratégie data réussie rend accessible les données à l’ensemble des salariés, selon leurs besoins. Elle doit impliquer toutes vos équipes afin qu’elles s’approprient les outils et les utilisent par la suite. La mise en place de ce type de projets a des répercussions sur l’ensemble de votre entreprise.  Pour garantir la réussite de votre projet data, il est préférable qu’il soit piloté par les dirigeants de l’entreprise, pour garder une vision globale et une cohérence de l’entreprise.

  • Effectuer un audit des données disponibles

Votre entreprise dispose d’une quantité importante de données en interne. Elles sont toutefois réparties entre vos services et directions, au sein de différents logiciels et sont sous des formats variés. Ce qui peut compliquer une utilisation cohérente. Avant de vous lancer dans la mise en œuvre d’une stratégie data, il est essentiel de cartographier et de qualifier les différentes données disponibles au sein de votre entreprise.

Une identification des données externes et de leurs sources, apportera une valeur ajoutée à votre entreprise.

  • Centraliser et nettoyer les données

Pour faciliter l’exploitation de vos données, il est indispensable de créer un espace de stockage centralisé des données. Il s’agit d’un entrepôt de données ou Data Lake. C’est l’occasion de nettoyer les données de votre entreprise, qui peuvent être de qualité variable : supprimer les données non valides et les doublons, mettre à jour les données et prévoir leur mise à jour automatique pour la suite, installer des outils pour s’assurer de la fiabilité des informations qui intègrent votre entrepôt de données, etc.

Il est également important d’enrichir vos données disponibles, à partir de données externes (coordonnées complètes d’une entreprise à partir d’un numéro de SIRET par exemple).

  • Choisir des cas d'applications concrets de vos données selon un objectif précis

Une fois qu’une stratégie data a été mise en œuvre dans l’entreprise, que toutes les données sont nettoyées et centralisées, il est essentiel de déployer des outils pour permettre leur exploitation.

La mise en place d’une stratégie data représente un investissement financier et humain. Pour améliorer la rentabilité des projets engagés dans votre entreprise, il vous faut choisir des cas d’usages concrets. Ces projets répondront aux objectifs de l’entreprise, aux besoins de vos équipes et seront en adéquation avec les données disponibles en interne comme en externe.

L’utilisation de technologies d’analyse de données apporte une réelle valeur ajoutée à vos projets.

  • Rendre vos outils disponibles

Enfin, une fois vos outils d’exploitation des datas déployés, il est essentiel d’en informer et de former vos salariés pour une utilisation optimale. L’enjeu essentiel est également de sélectionner pour chaque métier, les données adéquates afin d’éviter que vos équipes ne soient perdus sous un flot d’informations parasites ou non pertinentes.

Merci de partager nos contenus :


Découvrez également :