<- retour aux articles

Les résultats du questionnaire sur le numérique et l’écologie !

Après un mois de mise en ligne du questionnaire, nous avons pu effectuer une analyse des réponses récoltées afin d’en tirer une conclusion et pouvoir comprendre les attentes et les besoins des consommateurs/utilisateurs d’Internet.

Vous préférez des données avec une mise en page et des visuels ? Téléchargez notre PDF sur les résultats du questionnaire juste ici : 

Télécharger les résultats du questionnaire en PDF !

Pour ceux qui préfèrent la lecture, les résultats sont détaillés juste en dessous : 

Quelles sont les données principales à savoir ?

Tout d’abord il faut savoir que 48% de personnes ayant répondu au questionnaire sont des femmes contre 52% d’hommes. Parmi les personnes ayant répondu, nous retrouvons 68% pour les moins de 25 ans contre 18% de personnes ayant entre 35 et 50 ans. Finalement, au vu du pourcentage élevé des moins de 25 ans, nous avons parmi eux 66% qui sont donc étudiants. 18% sont des personnes cadres et 5% sont des artisans ou commerçants.

Et pour la partie écologique ?

A 96%, les personnes ayant répondu au questionnaire accordent de l’importance à l’écologie de façon globale (tri sélectif, marchés locaux, utilisation de matériels de basses consommateurs…). 58% des personnes ont des gestes écologiques au quotidien contre 32% qui en ont 1 à 2 fois par semaine. Le reste en ont 1 à 2 fois par mois. Pour 96% des personnes, la protection de l’environnement est l’enjeu principal dans la lutte pour l’écologie. Finalement, 82% des personnes ayant répondu au questionnaire trouvent que les entreprises ne s’investissent pas suffisamment pour réduire leur impact écologique.

La partie numérique…

54% des personnes interrogées gèrent un site Internet. Sur ces 54%, 74% ont un site d’entreprise, 29,6% possèdent un site personnel (blog, portfolio…) et 14% gèrent un site e-commerce. Et seulement 40,7% d’entre eux savent où est stocké leur site Internet : 5 en France, le reste à l’étranger.

• Les critères essentiels d’un site Internet

La prise en main simple, un contenu de qualité, la rapidité d’utilisation et enfin la sécurité du site.

• Ce qui déplait le plus dans un site Internet

La lenteur du site, la sécurité insuffisante, le manque d’adaptation sur mobile et pour finir, le contenu mal présenté.

Mais alors, quel serait le site idéal pour ces personnes ?

Il devait être rapide et fluide, sécurisé, s’adapter sur tous les supports (ordinateur, tablette, mobile…) et également on peut relever 2 autres critères : peu consommateur et contenant les bonnes informations.

Qu’est ce qui est le plus recherché sur un site Internet ?

A 80%, ce sont les produits qui sont les plus recherchés sur un site Internet, juste derrière lui nous retrouvons les prix à 64% ainsi que les coordonnées de l’entreprise à 42%. Également il faut savoir que grâce à ce questionnaire, nous avons pu savoir que 48,1% des personnes ayant répondu veulent avant tout qu’un site Internet diffuse les bonnes informations. On peut donc en déduire que ces consommateurs du web sont à la recherche d’un site fiable et transparent avec les internautes.

Un site écologique, pourquoi ?

Le numérique responsable 59,3% des interrogés sont pour le développement d’un site écologique avec pour but de baisser la consommation de données (et donc baisser la consommation en énergie des DataCenter). Tandis que 33,3% souhaite un site écologique afin d’avoir une image plus éco-responsable. Au vu de l’évolution du réchauffement climatique et de toutes les campagnes qui sont faites autour de ce sujet, cela est tout à fait compréhensible de vouloir répondre à une image plus éco-responsable.

Finalement, 92% des personnes interrogées ne savent pas combien de données consomment un site Internet mais 98% des personnes trouvent cela intéressant de développer un site Internet écologique.

Quels sont les chiffres à savoir sur la consommation d’un site Internet ?

D’après une étude de l’ADEME (édition Novembre 2019), les émissions de gaz à effet de serre sont générées par le numérique de la façon suivante : 25% par les data centers, 28% par les infrastructures réseau et 47% dues aux équipements des consommateurs (ordinateurs, mobiles, tablettes, objets connectés…).

Le secteur du numérique est responsable aujourd’hui de 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre et représente entre 10 et 15% de l’électricité mondiale.

Pour conclure…

La consommation du numérique est importante à ce jour. C’est pour cela qu’il important de réagir vite. Que ce soit les TPE, les PME ou encore les grandes et très entreprises, tout le monde doit être acteur. Le low-tech a pour but de limiter les coûts et assurer une pérennité sur le long terme. C’est pour cela qu’Imbrikation propose des logiciels et des sites internet écologique. Pour vous permettre d’agir pour l’environnement, de limiter vos coûts et de vous assurer pérennité et performance dans votre entreprise.